Terrared New York

Ils vont détruire le monde ou alors le sauver?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besoin de prendre l'air [ June ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 403
Citation : Une souffrance peut transformer le meilleur des hommes en sombre personnage ...
Coeur : I just want to forget, just forget you for ever.
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Il a sauté du train
Pouvoir: Force surhumaine
Relations:

MessageSujet: Besoin de prendre l'air [ June ]   Mer 9 Jan - 1:58

  • Bon, une nouvelle journée qui commence, une nouvelle journée qui s’annonce comme toutes les autres. Comme chaque matin, Enzo se lève péniblement, tout simplement parce qu’il aimerait rester un peu plus longtemps dans ses rêves, le seul endroit où tout va bien, et où la douleur n’a rien d’un quotidien. On pourrait croire qu’avec le temps, tout ce qu’il a vécu il y a quatre longues années, aurait commencé à s’effacer. Mais non, les moindres détails de cet accident dans le train est marqués dans sa mémoire. Il se rappelle de tout, il a fait tellement de cauchemars là-dessus que maintenant c’est impossible d’oublier tout ça. Et en tout sincérité, il a aucune envi d’oublier. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’oublier cette période de sa vie, ça serait oublier, et renoncer à l’espoir que June puisse être encore en vie. Il sent que tout n’est pas perdu, que peut être elle est encore en vie, quelque part, dans un endroit qu’il n’a pas encore fouillé. Personne ne peut lui enlever cet espoir. Pas même son frère qui essaie tant bien que mal de lui faire comprendre que c’est finit, que jamais il ne l’a retrouvera. Et entendre quelqu’un vous dire que la femme que vous aimez est morte, ça fait extrêmement de mal. Il ne peut se résigner à ça. C’est si difficile à ingérer que ces recherches c’est la seule chose qui font qu’il a envi de vivre ?

    Et oui, parce que sincèrement, quand on voit dans l’état dans lequel il est, ça fait peur. Il est complètement rongé, par la douleur et par la drogue. Depuis quelques années il a commencé à se shooter. C’est peut être difficile à comprendre, mais pendant l’instant où il ingurgitait cette merde, il avait l’impression d’aller bien. Même si c’était que quelques minutes, il avait cette sensation d’être heureux. Juste une impression bien évidemment, le retour à la réalité est difficile. Comment c’est possible d’aimer une femme à ce point là ? Il en train de se détruire pour elle, il fout sa vie en l’air pour elle. Pour une femme qui n’est peut être même plus de ce monde. Mais il veut y croire. C’est pas pour rien qu’il passe toutes ses journées à essayer de trouver le moindre indice qui pourrait le mener à June. La police commence à lâcher l’affaire, pour lui c’est hors de question de baisser les bras. Si il doit passer sa vie entière à la rechercher, il le fera. De toute façon, c’est le seul but de sa vie. Il n’a pas de travail, pas d’amis, rien du tout. Il est seul avec lui-même, et ça le bouffe.

    Après cinq heures non stop à essayer d’infiltrer les dossiers de la police, Enzo décida d’aller faire un tour dehors. Ses yeux allaient finir à exploser. En ce moment il passe énormément de temps sur son ordinateur. Le jeune homme éteignit son PC, et passa doucement une main sur ses yeux avant de se lever de sa chaise. Il passa par la cuisine pour prendre un cachet, parce que là une migraine atroce était en train de le prendre d’assaut. Ca lui arrive beaucoup ces derniers temps. Faudrait peut être qu’il fasse une pause, mais de toute évidence, il peut tomber de fatigue il s’en fiche complètement. Une fois son blouson enfilait, il sortit à l’extérieur prendre l’air. Ca fait du bien de sentir l’air frais sur son visage, ça réveille. Il marchait tranquillement dans la rue quand un bruit suspect attira son attention. On dirait une violente dispute. Il pouvait clairement distinguer une voix d’homme et une voix de femme. Il se rapprocha alors des sons qu’il entendait, et se retrouva face à une tentative d’agression, voir de meurtre. Et le plus étrange, c’est que c’est la femme qui était en train de tabasser le mec. Situation assez rare quand même. Enzo se hâta alors de venir en aide à la personne en difficulté, et sans prendre la peine de regarder son adversaire, l’envoya assez fort contre le mur d’à côté. Oui il a encore un peu de mal à contrôler sa force.


    Non mais vous êtes tarés !

    Enzo aida l’homme à reprendre ses esprits puis se tourna vers la femme qu’il venait d’envoyer contre le mur de manière assez brutal. Et là, il crut que son cœur allait lâcher. Là, sous ses yeux, se trouvait la femme qu’il recherchait depuis quatre années, la femme qu’il aime à en crever. Mais pourtant, elle ne semblait pas être la même. Qu’est ce qu’elle était en train de faire avec ce mec ? Pourquoi elle est ici ? Pourquoi elle n’est pas passée le voir ? Pourquoi elle ne l’a pas appelé si elle était vivante ? Des centaines et des centaines de questions étaient en train de traverser sa tête. Il resta bouche bée, sans pouvoir sortir un son pendant un moment.

    June ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Evans

avatar

Nombre de messages : 262
Citation : You think you know me... But you don't !
Coeur : I still love you...
Humeur : Toujours de bonne humeur... Enfin, si on veut !
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Elle a été enlevée...
Pouvoir: Elle créée et lance des boules de feu avec ses mains
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   Mer 9 Jan - 21:33

    Une chose est sur, on ne peut pas dire que ces quatre années ont été de tout repos pour June. En même temps, quand vous êtes enlevés puis enfermés dans une organisation secrète qui a pour but de détruire le monde en tuant de nombreuses personnes, ce n’est pas quelque chose qu’on peut voit à tous les coins de rues. Une machine à tuer. En gros, c’est comme ça qu’on peut la décrire, elle et les neuf autres personnes qui n’ont pas pu sauter de ce fichu train il y a quatre ans. Au départ, elle repensait pas mal à cette journée mais au fur et à mesure, elle était un peu plus occuper vu qu’on l’aidait à développer son pouvoir. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir une fille qui arrive à lancer des boules de feu. Si vraiment vous avez déjà vu ça, c’est que vous ne tournez pas vraiment rond. En revanche, il faut bien avouer que parfois, c’est lassant d’être enfermée et même si l’envie de tuer ne lui déplait pas forcément, c’est sur qu’elle à envie de retourner en ville au plus vite. Pourquoi elle n’aimait pas vraiment cet endroit ?! On peut dire que c’est parce qu’elle n’a jamais pu oublier Enzo et Nathan durant ces quatre années, même si en ce moment, ça commence un peu à être flou.

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que quand June a appris qu’elle allait pouvoir retourner en ville, ça lui faisait plaisir. Certes de nombreuses personnes sur les dix qui n’ont pas réussit à sauter du train, beaucoup on perdu des souvenirs qu’ils avaient ou alors certains avaient une expression qui pouvait être la même pour toutes, comme si au fur et à mesure de leur moment passé dans cet endroit leur enlevait tout sentiment humain que l’on peut ressentir. En même temps, ça faisait un peu la même chose pour June. Elle n’était peut-être pas rendu au point de William, lui il est bien content de pouvoir tuer des gens et encore mieux puisqu’il peut prendre leurs pouvoirs une fois qu’ils sont morts. De toute évidence, ça se voit parfaitement que June doit être l’une des personnes qui aiment le moins être enfermé dans cet endroit. Et l’idée de retourner en ville été toujours ancrée dans sa tête depuis ces quatre années.

    Bon bien sur, elle était de retour en ville mais ce n’était pas pour une simple ballade en ville, oh non. On va dire qu’on lui avait plutôt donné l’ordre de tuer… Ah mince ! Elle ne savait plus qui c’était d’ailleurs. La seule chose qu’elle savait sur cette personne c’était son prénom et qu’il allait mourir avant le lendemain. On lui avait simplement donné une photographie où il était dessus et on lui avait dit où est-ce qu’elle pouvait le trouver dans la ville. Après, June ne savait strictement rien sur lui, à part le fait qu’elle devait le tuer bien évidemment. Elle ne faisait que son travail de toute façon et ce travail était de le tuer le soigneusement possible et bien sur de disparaître avant que quelqu’un ne s’aperçoive de sa présence. Dans tous les cas, on ne peut pas dire qu’elle était une débutante, ça fais depuis quatre ans qu’ils lui bourrent le crâne à Terrared pour qu’elle tue des gens. Elle en avait déjà tué et ce n’est pas le dernier.

    Ca faisait seulement quelques heures qu’elle était en ville et June était déjà sur la piste de la personne qu’elle devait tuer. Bien sur, elle devait se montrer assez discrète pour ne pas qu’on arrive à jusqu’à elle. De toute façon, ça n’avait jamais été un problème auparavant et June arrivait toujours à tuer les gens qu’on lui avait demandé de tuer sans se faire repérer. Quand sa proie, si on peut dire de cette manière, se mit à tourner dans une rue. June était plus contente qu’autre chose. On ne lui a jamais appris à ne pas aller dans les rues qui peuvent être sombres ?! Surtout le soir ! Au moins, elle n’aura pas de problème éventuel pour arriver à ses fins. Tout ce serait passer comme d’habitude, si un mec n’était pas venu fourrer son nez dans les affaires de June. Elle n’avait pas vraiment eu le temps de réagir, qu’on venait de l’envoyer assez fort contre un mur qui était à côté et qu’il fit ensuite une remarque. Non mais ça ne fait pas vraiment du bien d’être envoyé contre un mur de cette façon. Mais bon, ce n’est pas vraiment ça qui allait l’arrêter.


    Tu n’arrives pas vraiment au bon moment là…

    Le moins que l’on puisse dire c’est que June n’était pas forcément contente en voyant que l’homme qui venait de l’envoyer contre un mur aidait celui qu’elle devait tuer à reprendre ses esprits. Elle se releva après quelques secondes et soupira en voyant que la personne qu’elle devait tuer ce soir venait de filer. Alors là ce n’était pas la peine de dire qu’elle était plutôt énervée. Mais bon, elle peut toujours prendre sa revanche sur la personne qui l’avait empêché, non ?! June s’apprêtait à se servir de son pouvoir quand l’homme qui venait de bien la foutre dans le pétrin venait de se tourner vers elle. Sur le nombre de personnes qu’ils pouvaient y avoir dans cette ville, il fallait que ça tombe sur Enzo. Bien sur, elle se rappelait de lui, même si ce n’est pas autant qu’avant. June regarda Enzo un moment quand il prononça son prénom. Oui bon ça elle s’en rappelait qu’elle s’appelait comme ça, encore heureusement. Puis elle le regarda mais pas d’un regard amoureux comme elle pouvait le regarder avant toute cette histoire de voyage.

    Ce n’est pas vrai… Qu’est-ce qui tourne pas rond chez toi ?! Tu ne pouvais pas me laisser tranquille avec lui le temps que je fasse ce que j’avais à faire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 403
Citation : Une souffrance peut transformer le meilleur des hommes en sombre personnage ...
Coeur : I just want to forget, just forget you for ever.
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Il a sauté du train
Pouvoir: Force surhumaine
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   Mer 9 Jan - 22:18

  • La situation était vraiment ridicule. Pourquoi ridicule ? Et bien parce qu’Enzo a fait des centaines de villes, il a parcouru des milliers de kilomètres pour essayer de la retrouver, mais rien, aucun signe de la jeune femme. Et alors qu’il se balade tranquillement dans la rue, il tombe nez à nez avec elle. C’est quand même un truc de dingue. Ca fait combien de temps qu’elle est là sans prendre la peine de lui donner de ses nouvelles ? Pendant que lui il était en train de se détruire, qu’il sombrait de jour en jour, elle était peut être en train de s’éclater quelque part avec les autres du train. Faut avouer que là il était complètement perdu. La retrouver et pouvoir la resserrer dans ses bras, c’est la raison qui faisait qu’il se levait chaque matin. C’était sa seule et unique motivation, l’idée de la revoir est la seule chose qui le maintenait en vie. C’est triste d’en arriver là, mais son amour pour June était tellement profond qu’il a carrément sacrifié sa vie pour elle. Et maintenant il réalise que tout ça a été un simple gâchis. Elle se fiche complètement de lui, elle a même pas prit la peine de lui dire qu’elle était en vie. Il ne pourra donc jamais être heureux un jour ? Aussi heureux qu’il l’a été quand il passait du temps avec elle.

    Enzo ressentit un profond pincement au cœur quand il vit la façon dont elle le regardait. Ya pas de doute, elle en a plus rien à faire de lui. Dans son regard, il n’arrivait pas à déceler la moindre trace de joie, ou même de soulagement de le revoir. Comme si leur année ensemble n’avait jamais existé, comme si il n’avait jamais compté pour lui. Quand vous passez des années à essayé de retrouver la femme que vous aimez, et qu’une fois que c’est fait vous réalisez que vous ne représentez plus rien du tout à ses yeux, on ressent une douleur indescriptible. C’est impossible d’expliquer ce qu’il peut bien ressentir en ce moment. Là, la seule chose qu’il avait envi de faire, c’est pleurer. Son frère avait raison, il aurait du arrêter ses recherches, puisque de toute évidence ça ne pouvait que lui faire du mal. C’est seulement maintenant qu’il le réalise. C’est trop tard malheureusement, le mal est fait. Il ne sait même pas qui est la personne qui se trouve en face de lui. Elle a l’apparence de June, mais en complètement différent. C’est plus le même regard, plus la même attitude, plus la même façon de parler. Comme si elle était une autre personne.

    Enzo pensait vraiment avoir était au summum de la déception et de la douleur, mais non, elle en a pas finit. Comme si cette façon de le regarder ne suffisait pas, voilà qu’elle se met à lui des remarques blessantes. Non mais c’est pas possible, qu’est ce qu’il a fait pour qu’elle lui dise ça. Ce qui ne tourne pas rond chez lui ? Elle n’a pas la moindre idée de ce qu’il a pu subir après son absence. Il a consacré tout son temps à essayer de la retrouver, il a passé chaque secondes à penser à elle, et pour finir, il a n’a pas eu d’autres solution que d’avoir recours à la drogue. Juste pour oublier quelques instants le mal qu’il ressentait au fond de lui. Alors oui, peut être que quelque chose ne tourne pas rond chez lui. Mais comparé à elle, il paraissait tout à fait sain d’esprit. La laisser tranquille ? Alors ça c’est la meilleur ! Il est tellement amoureux d’elle qu’il a faillit en mourir et maintenant elle veut qu’il la laisse tranquille. Non mais c’est bon, si elle veut l’achever c’est réussit. Il baissa la tête un moment, puis la releva en la regardant directement droit dans les yeux.


    Qui es-tu ?

    Il avait les larmes aux yeux, c’était trop dur à supporter, et surtout à entendre. Son regard à lui, n’avait rien d’impassible. On pouvait clairement voir à travers ses yeux toute la peine et la douleur qu’il ressentait. De toute façon, c’était impossible de le cacher. Il n’arrivait vraiment pas à la reconnaître. C’est pas possible, c’est pas June qui se trouve en face de lui. June n’aurait jamais été capable de lui dire ce genre de choses, ou de lui faire du mal. Mais faut se faire une raison, c’est bien elle. C’est bien la femme qu’il aime qui vient de le traiter comme une pauvre merde. En ce moment même, c’est pas du tout de l’amour qu’il ressentait pour elle. Non c’était plutôt de la haine.

    Oh et bien excuse moi de t’avoir dérangé. Sincèrement je m’en veux vraiment beaucoup de t’avoir empêché de tuer ce mec. Et puis je m’excuse aussi pour la confusion que je viens de faire. Jtais confondu avec la femme que j’aime et que j’ai recherché pendant quatre ans, mais de toute évidence c’est pas toi, parce que June elle était loin d’être une criminelle et une femme qui prend plaisir à faire souffrir les gens qu’elle aime.

    Bien sur il prenait ça sur ton ironique. Ce qu’elle avait à faire ? Alors comme ça quelqu’un lui a demandé de buter ce mec. Intéressant, ça mérite d’être étudié d’un peu plus près. Enfin non ! Maintenant il a plus envi de gâcher sa vie pour elle. De toute évidence, elle s’en fout de lui, alors faut arrêter d’en baver pour cette fille. Elle n’en vaut vraiment pas la peine. Il la regarda dans les yeux, mais cette fois en reprenant son sérieux.

    Finalement, j’aurais préféré que tu sois morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Evans

avatar

Nombre de messages : 262
Citation : You think you know me... But you don't !
Coeur : I still love you...
Humeur : Toujours de bonne humeur... Enfin, si on veut !
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Elle a été enlevée...
Pouvoir: Elle créée et lance des boules de feu avec ses mains
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   Mer 9 Jan - 23:43

    Peut-être bien qu’Enzo pouvait trouver cette situation assez ridicule. C’est vrai que dans un sens, quand vous remuez ciel et terre pour trouver la personne que vous aimez et qu’un soir lorsque vous vous balader dans la ville où vous habiter et que vous la croiser, c’est assez ironique. Lui qui est entrain de la chercher depuis tout ce temps, il faut qu’il tombe nez à nez avec elle dans la rue alors qu’on lui avait ordonné de tuer un homme et qu’elle n’a pas pu le faire car Enzo est arrivé à ce moment là. De toute évidence, ça n’avait plus vraiment d’importance puisqu’il venait de prendre la fuite. Ce n’était pas vraiment bon pour June ça. Il va falloir qu’elle termine ce qu’elle s’apprêtait à commencer au plus vite. Ca fait combien de temps qu’elle était là ?! Pas assez pour s’occuper de sa famille et de son ancien petit ami, ça c’est sur. Si elle était là c’était pour un but précis, elle aurait eu le temps après avoir tuer cet homme, mais on peut bien voir que tout ne se déroule pas comme s’était prévu, comme pour ce qui s’est passé dans le train. Au moins une chose est sur, ils ne s’éclataient pas depuis ces quatre années. Enfin après, si Enzo pense que d’être entrainer à utiliser son pouvoir pour détruire le monde est s’amuser…

    En même temps, c’était tout à fait compréhensible qu’Enzo ressentit un pincement au cœur en voyant que June ne semblait pas si heureuse de le revoir. Pourtant elle l’était, pour ce qui lui restait de souvenirs d’eux en tout cas. Bon sur qu’elle ne s’en fichait pas de lui, elle était juste un peu trop préoccupé par ce qu’elle devait faire. Elle n’a jamais réussi à oublier le jeune homme, ça c’est clair et net. Le problème était qu’elle avait pas mal changé durant ces quatre années. C’est vrai, Enzo est quelqu’un qui connaît quand même comment June pouvait être avant. Jamais on n’aurait pu s’imaginer qu’elle allait finir par tuer des gens et surement pas Enzo. De toute façon, pourquoi se poser autant de question à ce sujet. Elle a changé un point c’est tout et ca sera surement dur de la faire redevenir comme elle pouvait l’être avant. Finalement, le frère d’Enzo avait peut-être raison. Il aurait peut-être du arrêter ses recherches puisque de toute évidence, elle avait tellement changé que maintenant tout risquait d’être différent. Comme on le dit si bien, elle est toujours la même physiquement mais moralement, elle a complètement changé. Elle ne parle plus de la même façon qu’avant et son regard et beaucoup moins gentil qu’il ne pouvait l’être quelques années auparavant.

    Il est vrai que June aurait pu se passer de ses remarques blessantes qu’elle venait de lui dire, mais en même temps il venait quand même de bousiller le plan qu’elle avait. Il ne faut pas oublier qu’elle devait tuer cet homme à la base et à cause d’Enzo qui est passé à ce moment précis dans les parages, elle n’a pas pu et il lui a échappé. On va dire qu’elle était plutôt énervée qu’autre chose. Il fallait tout de même qu’elle termine son travail avant de pouvoir revenir à Terrared parce qu’elle ne risque pas de passer un bon moment si elle revient là bas en disant que son ancien petit ami l’a déranger. Déjà ils ne vont pas du tout l’apprécier et ils seraient même capable de lui demander de se débarrassera d’Enzo. Ce qui est vrai une chose impossible pour June, quoi que… Puis vient le moment où Enzo arriva à décrocher d’autres mots que le prénom de la jeune femme. Qui elle était ?! C’est sur que c’est une question que l’on peut se poser en voyant ce qu’elle est devenue depuis quatre ans.

    Sans doute quelqu’un que tu ne connais pas puisque tu viens de me poser cette question.

    On peut bien préciser que June était resté assez neutre en disant cette remarque. De toute évidence, elle ne laissait pas vraiment paraître ses sentiments, pour ceux qui lui restent encore. En revanche, elle avait bien remarqué qu’il avait les larmes aux yeux. C’est d’ailleurs à cause du regard qu’il portait sur elle, qu’elle commença un peu à se rendre compte de ce qu’elle pouvait lui dire et qu’elle pouvait se souvenir de quelques moments qu’elle avait bien pu oublier. Ce n’était pas n’importe quel souvenir en plus, vu que c’était le premier baiser qu’elle avait échangé avec Enzo. Ils avaient passé une bonne partie de l’après midi à la plage et ils y sont restés le soir pour regarder le coucher de soleil, rien de mieux pour officialiser leur couple non ?! Parce que de toute évidence, June était assez vite tombé sous le charme d’Enzo. Enfin bref, ils étaient tous les deux entrain de regarder le soleil se coucher et à un moment inattendu, Enzo à fait basculer June sur son dos et l’a foutue à l’eau. Ils ont passé un bon moment a se chamailler dans l’eau et après avoir fait une chute où elle avait entrainé Enzo avec elle, quand ils remontèrent à la surface, ils étaient tous les deux assez proches et ils avaient finalement décidé de retourner sur la plage. Bon bien sur, ce n’était pas vraiment la suite que June espérait, mais au final, elle n’avait pas été déçue puisqu’Enzo était tombé sur le sable en se prenant dans un rocher et comme par hasard, il avait entrainé June qui tomba sur lui. June se rapprocha de lui en voulant lui enlever du sable qu’il avait sur le bout du nez, et ce dernier à finit par l’embrasser. Un beau souvenir qui fait du bien quand il remonte à la surface. Pourtant, c’était bien June qui se trouvait debout devant lui. C’était bien elle qu’il venait d’envoyer contre le mur d’à côté avec une force assez surprenante il faut bien l’avouer. Mais d’où il pouvait avoir cette force comme ça ?! C’est vrai, il n’avait pas cette force avant. Ah moins qu’il est passé ses journées dans une salle de musculation, ce qui m’étonnerait bien vu la tête qu’il avait. Il avait vraiment l’air d’aller au plus mal. June le regarda quand il lui fit une remarque assez ironique il faut bien l’avouer. Au moins il n’avait pas vraiment changé, toujours cette petite pointe d’ironie qu’il pouvait faire avant.

    C’est fou qu’il comprend assez vite. Quelqu’un lui avait bien demandé de tuer cet homme et franchement, elle compte bien finir ce qu’elle avait commencé. Et franchement, ce n’est pas vraiment lui qui allait l’arrêter, sauf si bien sur, il la suivait à chaque mouvement qu’elle pouvait faire parce que là c’est sur qu’elle y arrivera pas. Ce n’était pas la peine de dire que sa dernière remarque avait quand même fait du mal à June. Même si elle a des sentiments humains qui commencent à disparaître ou qui ont totalement disparu, June sait très bien ce qu’elle peut ressentir pour Enzo, enfin du moins, elle ne le pensait plus durant un moment mais c’est fou ce que ça peut revenir en l’instant de quelques secondes.

    Je ne suis pas morte, mais ça peut arriver à d’autres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 403
Citation : Une souffrance peut transformer le meilleur des hommes en sombre personnage ...
Coeur : I just want to forget, just forget you for ever.
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Il a sauté du train
Pouvoir: Force surhumaine
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   Jeu 10 Jan - 0:34

  • Comment c’est possible de transformer une personne aussi facilement ? Mais putain elle devenue une inconnue à ses yeux ! Il ne sait pas ce qu’elle a pu subir ces quatre dernières années, mais quoi que ce soit, ça ne peut pas être aussi dur que ce qu’Enzo lui a vécu. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’elle a eu la chance de voir ses sentiments humains disparaître peu à peu. La peine, la douleur, la culpabilité, l’amour tout ça elle ne connaît plus. Et de toute évidence, c’est ces sentiments là qui ont bousillé la vie du jeune homme. Comment on peut être faible au point de se faire manipuler comme un pantin ? Enzo a toujours été un battant, d’ailleurs la preuve il n’a jamais abandonné June, il l’a recherché pendant quatre ans. Si il avait été à sa place, il ne se serait pas laissé faire par cette bande d’enfoirés qui forgent des tueurs. C’est simple, il aurait préféré mourir plutôt que de détruire des milliers de vie. Mais bon, tout le monde n’est pas comme lui. Tout le monde n’a pas le cran de regarder la mort en face. Elle ne comprend pas qu’elle n’est qu’un pion dans un énorme jeu morbide ? Une fois que la population sera détruite, qu’est ce qui va se passer ? Dans le meilleur des cas, elle se fera tuer. Dans le pire des cas, ils lui retireront son pouvoir et tous les souvenirs passés lui reviendront en mémoire.

    Comment c’est possible d’oublier tous ses souvenirs ? Un des souvenirs les plus marquant d’Enzo, c’est quand il a été séparé de June. Mais c’est également ce qui s’est passé juste après. Une fois qu’il fut sortit du train, hors de danger, il a vite réalisé que la jeune fille était resté à l’intérieur. Alors il a couru. Il a couru derrière le train, avec une illusion de pouvoir le rattraper et la sauver. Il a couru à en perdre haleine pendant au moins dix bonnes minutes. Jusqu’à ce qu’il ne puisse plus voir le train. Il est alors tombé à genoux, et a laissé des larmes couler sur son visage. Après avoir reprit ses esprits quelques secondes seulement, il s’est relevé et il s’est remit à courir pendant encore dix bonnes minutes. Il croyait encore pouvoir faire quelque chose pour elle. Mais malheureusement, il a vite comprit que c’était trop tard, qu’il ne pouvait plus rien pour elle. Ca été un moment horrible, vraiment déchirant à vivre. C’était la deuxième fois qu’on venait de lui enlever une personne qu’il aimait. Après ses parents, voilà qu’on lui arrachait June. Il ne souhaite vraiment à personne de vivre ce qu’il vécu. A personne.

    Contrairement à June, Enzo se rappelle parfaitement de la première fois qu’ils se sont embrassés. D’ailleurs il ne l’a jamais oublié. Et de toute évidence, c’est gravé dans sa mémoire pour toujours. C’était vraiment tout ce qu’il y a de plus romantique. Un coucher de soleil, des chamailleries dans l’eau, et puis pour finir le fameux baiser. Le jeune homme n’avait qu’une idée en tête depuis le début de la soirée, l’embrasser. Ca fait longtemps qu’il en a avait envi, mais là c’était vraiment le moment idéal pour le faire. Il a fait une chute à cause d’un rocher, et en vérité, il a fait exprès de l’entrainer avec lui. C’était le seul moyen qu’il a trouvé pour pouvoir se lancer. La sentir près de lui l’a vraiment motivé à l’embrasser. Il l’a vraiment pas regretté parce que c’est suite à ça qu’ils se sont mis ensemble. Ce qu’ils ont vécu tous les deux, ça compte si peu que ça aux yeux de June ? Visiblement oui parce qu’elle a même finit par oublier cet instant marquant. C’est assez dur de l’accepter d’ailleurs. Il a vraiment l’impression de l’avoir aimé plus qu’elle ne l’a aimé.

    Alors comme ça elle était capable de le tuer ? Et bien qu’elle le fasse ! Franchement il n’en a plus rien à faire maintenant. Sa raison de vivre c’était elle, il était carrément dingue d’elle. Désormais qu’il sait qu’elle en a rien à foutre de lui, et même qu’elle ne se gène pas pour le blesser, il se fiche bien qu’elle le tue. C’est triste de dire ça mais bon. Ya plusieurs gens qui sont morts par amour, Enzo en sera un de plus.


    Qu’est ce qu’il s’est passé pour que tu deviennes une femme sans cœur et sans pitié ? Toi et moi, on était heureux … Je t’aimais June. Mais toi j’ai l’impression désormais que ça n’a jamais été le cas.

    Tant mieux si la remarque lui a fait du mal. Ce qu’elle vient de ressentir, c’est même pas un dixième de ce qu’il a ressentit lui. Désormais c’est clair, il ne veut plus la voir. Il veut l’oublier une bonne fois pour toute, tourner la page. Il a perdu trop de temps pour quelqu’un qui ne le mérite pas. Enzo releva les yeux vers elle quand elle fit sa deuxième remarque. Alors comme ça c’est une meurtrière. Il ne la laissera pas faire. Tant qu’il sera là, elle ne touchera pas cet homme. Et si pour ça il doit la mettre K.O, il le fera.

    Si tu veux tuer cet homme, tu vas d’abord devoir me tuer moi. Parce que je te laisserais pas faire ... June Evans, n'est pas une meurtrière. June Evans n'est pas une machine à tuer, c'est une femme merveilleuse dont je suis amoureux.

    Il sortit alors un couteau suisse de sa poche et se rapprocha de la jeune femme tout en la regardant dans les yeux. Ya pas de doute, c’était plus du tout le même regard. Il était désormais à quelques centimètres de June, et il lui prit la main pour y déposer l’objet dangereux.

    Vas y June, surtout te gène pas … Jtassure que tu me rendras un grand service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Evans

avatar

Nombre de messages : 262
Citation : You think you know me... But you don't !
Coeur : I still love you...
Humeur : Toujours de bonne humeur... Enfin, si on veut !
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Elle a été enlevée...
Pouvoir: Elle créée et lance des boules de feu avec ses mains
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   Jeu 10 Jan - 20:32

    C’est sur que June avait changé et assez facilement d’ailleurs. Bon bien sur une question que pouvaient se poser des personnes de l’entourage de June et qui pourraient la voir désormais se demandaient surement comment elle avait pu changer comme ça. En tout cas, ça pouvait paraître un peu plus logique quand vous apprenez qu’elle a passé quatre ans dans un endroit secret aux personnes de ce monde, à part ceux qu’ils savent déjà où cette organisation secrète se situe. Et encore… Elle aurait pu très bien être enlevée tout simplement, mais non, on va dire que durant ces quatre années, on lui a appris à se servir de son pouvoir et de s’en utiliser pour tuer s’il le fallait. Comme quoi, ce genre de chose peut changer une personne. Même une fille comme June qui était loin d’être une meurtrière avant cette histoire de voyage. Bien sur que ça ne peut pas être aussi dur ce qu’il a vécu ces dernières années. Il s’est tué à la rechercher pendant tout ce temps et il a quand même commencé à se droguer. C’est sur que la situation des deux jeunes est totalement différente, mais au moins, ils ne se sont pas oublier pour autant. Une chance qu’elle ne ressente plus vraiment tous ses sentiments qui pouvaient nous faire du mal auparavant. Quoi que… Ca n’est pas forcément vu du meilleure côté pour elle parfois…

    Il est clair que tout le monde n’est pas comme Enzo. June aurait très bien pu ne pas se laisser faire par les types de l’organisation mais elle ne l’a pas fait. Elle est restée quatre ans dans cet endroit et franchement, ça fait plaisir de pouvoir ressortir et d’aller dans la ville où elle vivait avant. Un énorme pion dans un jeu morbide hein ?! Bien sur qu’elle s’était déjà posé cette question mais elle n’y avait pas vraiment prêté attention. De toute façon, c’est sur que quand ils auront détruits tout ce qui pouvaient se trouver sur leur passage, elle allait peut-être finir par y passer elle aussi. Mais pour le moment, elle ne se posait pas cette question. Elle faisait simplement ce qu’on lui demandait pour ne pas être tuer au plus vite parce que de toute évidence, si elle ne revenait pas au moins une fois par semaine à Terrared, ils allaient la rechercher et ils allaient la tuer si il l’a trouvait. Elle n’avait pas vraiment envie de se faire tuer, même si quelque fois, ça serait la meilleure des choses…

    On ne peut pas dire que June avait aimé être resté dans le train. Pourquoi ?! Parce qu’elle savait très bien qu’Enzo avait sauté et qu’elle non. En tout cas, elle n’est pas au point de lui en vouloir de l’avoir abandonner parce que connaissant le jeune homme, il n’a pas lâcher l’affaire d’aussitôt. Surtout quand on sait qu’il la rechercher pendant ses quatre dernières années. Ce n’était pas vraiment le genre de fille qui aime être dans un train allant dans un endroit qu’elle ne connaissait pas et qu’Enzo n’était pas avec elle. Ca lui avait d’ailleurs bien foutu les boules ça, heureusement qu’il y avait aussi quelques élèves de sa classe parce que sinon, elle aurait été prise de panique et encore plus qu’elle ne pouvait déjà l’être. Contrairement à Enzo, c’est sur que June avait finit par oublier leur premier baiser. Mais bon, elle s’en souvient désormais. Ce n’est pas comme si il avait disparu de sa mémoire à jamais. Ca aurait vraiment affreux si ça lui était arrivé. Elle avait vu des gens de sa classe qui avaient vu leurs souvenirs disparaître au fur et à mesure que les jours passaient et ce n’était pas super bien à voir.

    June tourna la tête pour regarder au coin de la rue un instant, puis elle se concentra une nouvelle fois sur son ancien petit ami quand il se mit à lui parler. Qu’est-ce qui s’est passé pour qu’elle devienne cette femme là ?! Oula, si seulement il savait ce qu’elle avait pu traverser durant ces quatre années. Ce n’était pas de gaité de cœur tout le temps non plus. Puis Enzo se mit à rajouter qu’ils étaient heureux tous les deux. C’était bien le cas, c’est sur. Jamais elle ne s’était sentit aussi bien avec un garçon auparavant. Et franchement, de voir où ils ont sont aujourd’hui à cause de cette histoire de voyage bidon, ça n’était pas fameux. June le regarda quand il lui dit qu’il l’aimait mais qu’il avait l’impression qu’elle ne l’avait jamais aimé.

    Ce qu’il s’est passé c’est que je ne suis pas sortit de ce fichu train il y a quatre ans…

    Bon ça c’était sur que ce qu’elle avait ressentit après la remarque qu’il avait pu lui faire n’était pas comparable à ce qu’il a pu ressentir. Bien sur elle n’avait rien répondu quand il lui avait dit qu’il avait cette impression qu’elle ne l’avait jamais aimé. Qu’est-ce qu’elle pouvait répondre à ça de toute façon ?! June ne pouvait pas se montrer comme elle était avant, même si elle a changé, il y a toujours un peu de sentiment qu’elle peut ressentir quand il est dans les parages ou quand elle pense à lui. En même temps, si elle n’avait pas été forcée à tuer des gens, elle n’aurait pas fait sa dernière remarque. Elle le regarda quand il lui dit que si elle voulait tuer cet homme, elle devrait tuer Enzo d’abord. Quoi ?! Il n’était pas sérieux là ?!

    Je ne suis plus là June Evans que tu as connu Enzo…

    Bien sur elle avait répondu ça parce qu’il venait de lui dire que June Evans n’était pas une meurtrière, ni une machine à tuer. Qu’elle était plutôt une femme merveilleuse et qu’il était tombé amoureux d’elle. Bien évidement, il ne doit plus vraiment penser ce genre de chose désormais vu comment elle était. Puis Enzo sortit un couteau suisse de sa poche et il lui prit la main avant de lui déposer dedans et de lui dire qu’elle n’avait pas à se gêner et qu’elle lui rendra un énorme service. Il disait ça par rapport à elle là non ?! Elle baissa la tête un bon moment en regardant le couteau dans sa main, puis elle finit par relever la tête vers Enzo et de le regarder dans les yeux durant un bon moment. Au moins là, il pouvait remarquer qu’elle n’avait pas ce même regard noir qu’elle pouvait avoir depuis tout à l’heure. On va dire qu’on commençait un peu à voir que ça lui faisait mal ce qu’il lui avait dit. Elle ne dit rien pendant un bon moment puis elle laissa tomber le couteau d’Enzo au sol et qu’elle s’en alla. Elle n’avait pas vraiment envie de rester une seconde de plus dans cette rue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 403
Citation : Une souffrance peut transformer le meilleur des hommes en sombre personnage ...
Coeur : I just want to forget, just forget you for ever.
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
Groupe: Il a sauté du train
Pouvoir: Force surhumaine
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   Jeu 10 Jan - 21:48

En vérité, Enzo ne réalise pas encore que June est juste sous ses yeux. Quand vous rêvez de quelque choses pendant des années, et qu’enfin ça arrive pour de vrai vous avez peur qu’il ne s’agisse une nouvelle fois que d’une illusion. Il a consacré quatre ans à ses recherches, et enfin elles aboutissent. Malheureusement, rien de se passe comme prévu. Leur retrouvaille était censée se dérouler dans la joie, en se serrant dans les bras, et en disant à quel point elle lui a manqué. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça n’a rien à voir avec ce qu’ils vivent en ce moment. De toute évidence, la personne en face de lui n’est pas June. Elle n’a rien de June. Mais si c’est pas elle ? Qui est-ce ? Qu’est ce qui s’est passé durant toutes ces années ? A vrai dire, la seule chose qu’il a avait vraiment envi de lui demander, c’est si quelqu’un lui a fait du mal. Mais bon, vu son attitude avec lui, il est préférable de se taire. Elle aurait été capable de le remballer comme une merde. Il va quand même pas lui montrer à quel point elle compte pour lui maintenant. Lui avouer tout ce qu’il a fait, tout ce qu’il subit pour elle ces quatre dernières années. Il n’a pas envi de lui tendre une perche.

En y réfléchissant, peut être qu’il aurait quand même essayé de rester en vie. Pas pour avoir l’occasion de tuer des gens bien entendu, mais plutôt pour avoir la chance de revoir June un jour. Si il avait été à sa place, il aurait sans doute tout fait pour pouvoir la retrouver. Mais bon, sa motivation à elle ne semble pas être la même. Vu la façon dont elle le traite, ça parait logique que c’était différent. En tout cas, il n’aurait pas été un gentil garçon qui écoute tout ce qu’on lui dit. Non mais c’est vrai, des gens les enlèvent, ils ne pensent tout de même pas qu’ils vont ensuite se soumettre à eux ? Hors de question, jamais Enzo n’aurait été soumis à cette bande de tarés. Parce qu’il n’ya pas de doute, c’est des tarés. Il se demande d’ailleurs où leur trajet de train menait. Tellement de questions dans sa tête que ça devient dingue. Plus les jours passent, plus il à l’impression de s’enfoncer dans un gouffre énorme. La seule personne qui aurait été capable de l’en sortir, c’est June. Mais bon, maintenant ça semble sans espoir, il va devoir se démerder tout seul.

On voit bien que la jeune fille n’a aucune idée de ce qu’il a enduré pour elle. Et elle ne sait pas non plus à quel point il l’aime. Mais encore une fois, il a aucune envi de tout lui dire. Faire une déclaration d’amour alors qu’elle s’en fiche, non merci. Faut l’avouer, en ce moment il ressent beaucoup de colère envers elle, mais ça n’efface pas pour autant ses sentiments. Bien sur il est amoureux d’elle comme un fou, mais ça servirait à quoi de lui dire ou même de lui faire comprendre ? Elle ferait l’indifférente et ça lui fera encore plus de mal que maintenant. Et oui, c’est possible de souffrir encore plus finalement. Faut croire que ce genre de sentiments n’a aucune limite.

Oui il se doute bien qu’elle devenu méprisable depuis ce jour où il n’a pas réussit à la faire sortir avec lui. Si elle lui en veut pour ça, faut qu’elle sache qu’il a vraiment tout fait pour l’aider. Il a voulu retourner en arrière pour rester avec elle, et il a même cru pouvoir rattraper le train en courant après. Il a fait tout ce qu’il pouvait faire, en vain. C’est sur que voyager vers une destination sans son copain, c’est pas vraiment rassurant. Ils ont fait plusieurs voyages tous les deux, et c’était vraiment sympa. Ils ne connaissaient pas l’endroit où ils allaient, mais ils arrivaient toujours à se débrouiller. Il suffit de lire une carte et de se renseigner. C’est marrant de voyager à l’aveuglette. Mais là, ça devait ne pas vraiment être le cas. Et puis franchement, il n’avait pas envi de discuter avec elle. Pour le moment, tout ce qu’il veut c’est l’oublier. Même si ça parait carrément impossible.

Enzo ? Ouah au moins elle se souvient de son prénom. Non mais vu son comportement on aurait pu en douter ! C’est rassurant de voir que la femme avec qui vous êtes sortit pendant un an se rappelle de comment vous vous appelez. Bien sur, en tout ironie. Elle est plus la femme qu’il a connu ? Ah oui, pas la peine de le préciser il l’a bien remarqué. Et de toute évidence, il ne veut plus avoir à faire avec cette personne. Quand Enzo se fait jeter, il n’est pas du genre à revenir à la charge. A quoi ça servirait ? Surtout quand la personne ne vous porte aucun interêt.


Oui … Et la nouvelle June je tiens pas à la connaître.

Quand June le regarda dans les yeux, il remarqua que cette fois c’était pas le même regard. C’était un peu plus humain on va dire. Mais ça n’a plus d’importance, c’est trop tard maintenant. Ca ne lui fait aucun effet de la voir comme ça. Comme elle l’a si bien dit, elle est plus la même June. Et Enzo n’a jamais ressentit de la peine ou de la compassion pour les inconnus. Quand la jeune fille lâcha le couteau au sol, il fut quand même soulagé. C’est vrai, il n’avait pas super envi de mourir. Même si faut avouer qu’en ce moment c’est plutôt la déprime. Il la regarda ensuite s’éloigner, une nouvelle fois. La voir partir lui rappelait l’horrible moment du train. Il prit une profonde inspiration puis rentra chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de prendre l'air [ June ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de prendre l'air [ June ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de prendre l'air. (Patte Démoniaque)
» « J'ai besoin de prendre de l'altitude pour réfléchir à tout ce que j'ai fais de bien, de mal. Je sais que j'ai jamais été un exemple, mais oubliée mes actes passés » FT Demy
» Un besoin de solitude et une décision à prendre
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terrared New York :: Hors Jeux :: Archives :: Sujets Terminés-
Sauter vers: